Planter des poireaux : quelques conseils pratiques

Planter des poireaux : quelques conseils pratiques

Parmi les cultures les plus présentes au potager, on retrouve le fameux poireau encore surnommé l’asperge du pauvre. Connu pour sa richesse en fibre et son faible teneur en calories, le poireau est aussi une véritable source de vitamines et de minéraux. Sa culture n’est pas aussi difficile qu’on le croit surtout lorsque les méthodes sont bien suivies. 

L’emplacement des poireaux 

Il n’y a pas vraiment de bon endroit pour Planter des poireaux. C’est à vous que revient la responsabilité de créer un espace favorable au bon développement de votre culture. Pensez néanmoins à ne pas priver vos poireaux de la lumière du soleil sans pour autant trop les exposer à la chaleur. Dans de telles conditions, ils risquent de ne pas grossir comme vous le souhaitez. 

A lire aussi : 150 ml : conversion en cl

Faire grossir les pieds des poireaux 

Faire grossir les pieds de ses poireaux n’a vraiment rien de particulier. En suivant les bonnes méthodes, vous pouvez avoir facilement de beaux pieds de poireau. En principe, vous n’avez qu’à vous assurer de les planter en sillons au soleil, les fertiliser et surtout veiller au buttage. Notez cependant que les poireaux d’hiver sont généralement plus gros que les poireaux d’été. 

Le meilleur engrais pour les poireaux 

Les poireaux sont particulièrement gourmands en éléments nutritifs. Pour leur apporter tous les éléments nécessaires pour leur développement, il vous suffit de réaliser un compost complet composé de tous les éléments nutritifs dont ils ont besoin, e particulier le phosphore, le potassium et le fer. Après avoir obtenu un compost bien décomposé, vous pouvez fertiliser le sol de vos poireaux. 

A lire également : Quel est le diamètre d'une tige filetée M8 ?