D’où vient Vladimir Bboudnikoff ?

Vladimir Boudnikoff

Producteur et vidéaste de talent, Vladimir Boudnikoff a récemment fait la une des tabloïds à cause de ses frasques et d’un scandale retentissant. Cet homme très controversé s’est surtout fait connaître grâce à son talent hors-norme et au couple tumultueux qu’il forme avec la chanteuse Aya Nakamura. Lumière sur ce génie méconnu du grand public, à l’esprit torturé et à la main lourde.

Vladimir Boudnikoff : un producteur français

Il n’y a que peu d’informations fiables et disponibles sur les origines et la vie de Vladimir Boudnikoff. Cet état de fait peut s’expliquer, entre autres, par la grande discrétion dont il fait preuve au quotidien et sur ses comptes de réseaux sociaux. Toutefois, il est possible de trouver de brèves indications sur sa nationalité dans les magazines people et sur Internet.

A voir aussi : Quel est l'âge de Snoop Dogg (est-il plus âgé que sa femme Shante Broadus) ?

Vladimir Boudnikoff ne possède pas la nationalité russe, contrairement à ce que laisse suggérer son nom de famille. Ce célèbre producteur et vidéaste de talent, né en 1988, est de nationalité française : il est originaire de l’Île-de-France.

Par ailleurs, cet artiste pluridisciplinaire franchit pour la première fois les portes du monde de la musique à 18 ans. Il se fait connaître grâce au très apprécié Mars Vlavo et gravit ensuite les échelons jusqu’à la gloire.

A lire également : Comment bien utiliser le tiret du 6 ?

En parallèle d’une formation pour devenir réalisateur et chef opérateur, Vladimir Boudnikoff déploie ses talents en réalisant des clips vidéo pour des artistes indépendants. Le succès qui s’ensuit le propulse sur le devant de la scène du rap français.

Le producteur français est aussi le compagnon de la chanteuse Aya Nakamura, avec qui il a un enfant. Toutefois, en octobre 2022, la chanteuse qui fait partie des voix les plus écoutées aux quatre coins du monde, officialise sa rupture avec Vladimir Boudnikoff sur les réseaux sociaux. Il est difficile d’affirmer avec exactitude si ces deux grands noms de la musique française sont encore en couple ou s’ils ont pris des chemins différents.

Une ascension fulgurante

Son style artistique bien à lui et sa capacité à adopter tous les genres musicaux permettent à Vladimir Boudnikoff de se bâtir une solide réputation dans le monde de la musique. Il se tient ainsi aux côtés d’artistes variés comme Julian Klay, qui est originaire comme lui du Val-de-Marne. Son savoir-faire lui permet aussi de collaborer avec Oboy, un nouveau prodige du rap et heureux détenteur d’un disque d’or.

Il se fait cependant connaître du grand public grâce à un clip vidéo qui a cumulé près de 262 millions de vues sur YouTube et créé une véritable mode. Il s’agit de l’adaptation en images qui met en scène l’incontournable single nommé POOKIE et interprété avec justesse par la talentueuse Aya Nakamura.

Cette première expérience réussie lui permet de produire pas moins de huit titres du dernier album de la star de la pop et du RNB. Une vraie success-story !

Au cours de sa carrière, Vladimir Boudnikoff collabore aussi avec d’autres artistes de renom comme Mammout, Sam Poète, Le Side ou la très appréciée Louane. Un parcours sans faute qui est balayé d’un revers de la main par un scandale retentissant.

Une réputation entachée par le scandale

Vladimir Boudnikoff

Un événement marquant dans la vie de ce virtuose d’origine française a défrayé la chronique et fait couler beaucoup d’encre. Son couple avec la chanteuse Aya Nakamura fait la une de l’actualité judiciaire, et pour cause : ils ont été placés en garde à vue au commissariat de Rosny-Sous-Bois (Seine–Saint-Denis) pour des faits de violences conjugales. Par ailleurs, les faits se seraient déroulés à leur domicile.

Une situation qui a rendu Vladimir Boudnikoff encore plus célèbre, mais dans le mauvais sens. Les spéculations allaient bon train, alimentées par les rumeurs et la popularité des deux artistes. Après plusieurs heures de détention, le couple d’artistes serait ressorti du commissariat avec une convocation judiciaire.

Ils seront jugés par le tribunal correctionnel de Bobigny pour « violences par conjoints ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à huit jours ». Cette infraction peut entraîner une peine de 5 ans d’emprisonnement couplée à une amende de 75 000 euros environ. Une situation sans précédent dans le monde du divertissement.