En congés ou en congé ?

en congé ou en congés

Il existe en français certaines expressions qui accablent beaucoup de gens à l’écrit. Parmi celles-ci, vous pouvez trouver les termes « en congé ou en congés ». L’usage de ces termes continue de troubler certaines personnes. Au cas où vous feriez partie du lot, notez qu’il y a une solution pour vous dépanner. Retrouvez celle-ci ici.

Termes « en congé ou en congés » : que faut-il utiliser ?

Entre les deux termes « en congé ou en congés », le choix est a priori difficile. Cependant, les règles normatives de grammaire lèvent l’équivoque. Ainsi, vous devez faire usage de l’expression « en congé » dans vos écrits. L’emploi du groupe prépositionnel « en congés » demeure une erreur grammaticale et orthographique. Cela ne signifie pas que le groupe nominal « les congés » est une faute. Non ! C’est bien juste d’écrire un tel groupe syntaxique.

Lire également : Comment bien utiliser le tiret du 6 ?

De la même façon que l’expression « en congés » est une faute grave, celle « des jours de congés payés » en constitue une autre. Lorsque vous rencontrez ces termes erronés dans des livres de renom, sachez qu’il s’agit d’un usage incorrect.

Termes « en congé ou en congés » : que faire pour toujours employer la bonne expression ?

Pour toujours employer la bonne expression issue des termes « en congé ou en congés », vous devez poser quelques actes utiles. D’abord, vous devez vous mettre dans un système mnémotechnique afin de garder le groupe de mots recommandé. Ce qui signifie clairement que vous allez mémoriser la règle et l’appliquer toutes les fois.

Lire également : Système scolaire espagnol : comprendre l'éducation en Espagne

Ensuite, vous pouvez l’inscrire dans votre carnet de notes personnel pour la lire continuellement. Grâce à cette technique, il est impossible que vous ne vous appropriiez pas de la norme à respecter. Enfin, vous avez l’obligation de faire des exercices.

Sur ce, il existe des livres de grammaire et d’orthographe qui peuvent vous rendre un service inouï. En effet, ces documents intègrent des activités qui vous formeront davantage. À part les livres, vous avez des sites internet qui proposent des quiz du genre.

Est-ce possible de retrouver la bonne expression à travers des paroles d’écrivains ?

en congé ou en congésPour éviter de confondre les termes « en congé ou en congés », il importe de lire certains auteurs qui maîtrisent parfaitement la langue. Ainsi, il est bien possible de retrouver la bonne expression à travers leurs écrits.

Le terme « en congé » apparaît dans le livre du poète Alcide Mara dont le titre est Boire les miroirs. Voici l’extrait : « (…) forcé par un violent orage de capituler à Las Vegas, je posai quelques questions au rentier en congé qui m’hébergeait ».

Un autre écrivain français nommé Jean Giono fit en 1947 usage du terme approprié dans son ouvrage intitulé Un roi sans divertissement. Son extrait est : « Je suis en congé de trois mois. Enfin, il dit tout ce qu’il fallait pour qu’on prenne l’habitude… ».   Même Albert Camus écrivit en 1947 dans Peste ceci : « Pour le moment, ils n’étaient pas encore en chômage, mais en congé ».

Quel comportement avoir à l’endroit d’une personne qui ne sait quoi employer ?

À l’endroit d’une personne qui ne sait quoi employer entre les termes « en congé ou en congés », vous ne devez pas être exigeant. Non ! Ce serait une erreur de vous comporter ainsi. Il est vrai que cela arrive. Dans de pareils cas, essayez d’amener l’individu à cerner la notion.

Lorsqu’il commet devant vous la faute, c’est l’occasion pour vous de le corriger en douceur. Vous n’avez pas le droit de porter un jugement de valeur, mais plutôt une simple correction. Montrez-lui à travers des livres l’expression idéale à utiliser. Proposez-lui des exercices pour qu’il s’améliore.

Vous pouvez par exemple faire cas de votre expérience personnelle. Cela l’édifiera vraiment. Pour éviter tout problème, conseillez-lui d’employer des termes synonymes comme détente, inactivité, repos, indisponibilité, permission, vacances…