Comment savoir si l’on achète au bon prix un appartement ?

Désirez-vous acheter une maison ? Le marché de l’immobilier est très dynamique et les prix varient en fonction de plusieurs facteurs. Alors, pour savoir si le propriétaire vous fait une belle offre, vous devez effectuer quelques analyses. Voici les détails.

Une comparaison des biens environnants

La première démarche à effectuer pour savoir si vous achetez un appartement au bon prix est de comparer votre bien avec ceux équivalents environnant. Trouvez plusieurs maisons qui possèdent les mêmes caractéristiques que la vôtre pour avoir une idée claire. Cela peut paraître compliqué, mais cette opération vous aidera à évaluer le montant réel du bien.

A découvrir également : Rénovation fondations de maison : les travaux à réaliser

Pour y arriver, vous devez surveiller les annonces immobilières et prendre connaissance des prix appliqués. Analysez aussi le délai de vente des logements. En effet, les appartements qui sont surévalués ne trouvent pas aisément d’acheteur. Si vous constatez que le bien a de nombreux potentiels acquéreurs, n’hésitez pas à mettre la main dans la poche.

Les atouts de l’appartement

appartement

A voir aussi : Comment acheter un bien immobilier sans apport ?

Au cours de vos comparaisons, vous devez prendre en compte les atouts de la maison. En effet, lorsque l’habitation présente une belle vue, cela entraine une hausse du prix de 5 à 20 %. Cette augmentation survient quand l’appartement se trouve sur :

  • la mer ;
  • la montagne ;
  • une place importante.

Si votre bien possède une terrasse, prévoyez une marge de 15 à 20 %. S’il est orienté vers le Sud-ouest ou le Sud-est, le coût de la maison sera de 3 à 5 % plus cher que les autres. Sur un immeuble, le logement obtient une valorisation de 2,5 % à partir du deuxième niveau avec ascenseur.

Les défauts du logement

Pour savoir si un appartement est au bon prix, vous devez évaluer également ses défauts. Une maison qui demande beaucoup de rénovation perd de 10 à 20 % de sa valeur. Si elle est située dans une zone trop bruyante avec des cas d’insécurité, le montant baisse considérablement.

Quand l’appartement se trouve dans un immeuble, plus précisément au rez-de-chaussée, le bien est de 15 à 20 % moins cher que les autres. Le premier étage perd aussi 10 % de sa valeur. Si les nuisances sonores sont importantes, le prix de l’immobilier baisse de 5 à 10 %.

Une orientation vers le Nord fait perdre environ 5 % de la valeur du logement. Lorsque ce dernier présente un grand nombre de couloirs, la dévaluation est de 10 %.

En résumé, pour savoir si le bien immobilier que vous voulez acheter est au bon prix, faites une comparaison avec les autres maisons similaires. Cela vous permet de relever les défauts et les atouts de celui que vous souhaitez acquérir.

L’état du marché immobilier local

En plus de la comparaison avec les autres biens similaires, pensez à bien prendre en compte l’état du marché immobilier local. Les prix des appartements varient d’une ville à une autre et même d’un quartier à un autre.

Si le marché immobilier est en pleine expansion dans votre région, il est possible que le prix de vente soit supérieur au juste prix. Effectivement, lorsque la demande dépasse l’offre, les vendeurs ont tendance à augmenter leur prix. Dans ce cas-là, vous pouvez négocier le montant pour obtenir un meilleur tarif.

Inversement, si le marché immobilier connaît une baisse dans votre zone géographique, vous pouvez acheter en dessous du juste prix. Pendant cette période difficile pour les propriétaires qui cherchent un acquéreur rapidement et ne trouvent pas preneur facilement, le potentiel acheteur a plus de marge de manœuvre.

Notez aussi qu’il peut y avoir des spécificités dans chaque ville ou région : par exemple, Paris fait partie des villes où les biens sont extrêmement chers, tandis que certaines banlieues proches proposent encore des opportunités.

Se renseigner sur l’évolution récente du marché permettra surtout d’avoir une idée claire sur la tendance actuelle : hausse ou baisse ? Cette analyse non négligeable doit être menée avant toute opération d’achat.

Pour cela, il suffit souvent simplement de s’informer auprès des agences immobilières, des annonces en ligne ou encore auprès de professionnels du secteur. La connaissance de l’état du marché immobilier local est un facteur déterminant dans l’évaluation d’un bien immobilier et donc pour savoir si vous achetez au bon prix.

Les éléments à prendre en compte lors de la négociation du prix

Maintenant que vous avez établi une fourchette de prix juste pour l’appartement qui vous intéresse, pensez à bien examiner l’état du bien proposé par le vendeur.

De même, si l’appartement bénéficie d’un emplacement privilégié avec une vue sur un parc ou sur la mer, cela peut constituer un atout majeur qui justifierait, au contraire, une hausse du prix de vente initial.

Pensez à examiner attentivement les autres biens similaires disponibles dans votre zone géographique. Si vous trouvez des appartements comparables à un prix inférieur à celui demandé par le vendeur, c’est autant d’arguments supplémentaires que vous pouvez utiliser pendant la négociation.

N’hésitez pas également à faire appel aux services d’un professionnel tel qu’un agent immobilier lorsqu’il s’agit de réaliser une transaction importante comme celle-ci. Un bon agent immobilier saura comment négocier efficacement le meilleur accord possible tout en respectant vos intérêts et votre budget.

Rappelez-vous toujours que la clé pour réussir une bonne négociation est avant tout d’établir dès le départ une relation honnête et respectueuse avec le vendeur. Faire preuve de courtoisie et d’ouverture d’esprit peut vous aider à construire une relation de confiance avec le propriétaire, ce qui augmentera vos chances de parvenir à un accord satisfaisant pour les deux parties.

Si acheter un appartement peut sembler intimidant au premier abord, en suivant ces conseils simples mais efficaces, vous serez mieux équipé pour évaluer les prix du marché immobilier local et négocier avec succès l’achat de votre futur chez-vous.