Quel est le rendement d’un local commercial ?

Un local commercial est un bien immobilier où une société ou un entrepreneur mène une activité d’achat ou de vente pour des produits et des services. Il est sans doute capital de vérifier quelques points essentiels et s’informer sur les réglementations à respecter pour un meilleur rendement du local commercial. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur un local commercial avant d’investir.

La rentabilité d’un local commercial

Appelé aussi « murs de boutique », le local commercial est un emplacement immobilier, qui accueille des clients pour la vente des produits ou des services. Il est important qu’il soit bien situé, car il détermine le passage des consommateurs et des prospects. Habituellement élevé par rapport au logement classique, le taux de rentabilité d’un local commercial peut permettre d’atteindre un rendement supérieur.

A lire en complément : Quand le capital social est débloqué, peut-on l'utiliser comme on le souhaite ?

Lorsque vous investissez dans un local commercial, le rendement peut avoisiner en moyenne les 4 à 10 % du montant investi, soit deux fois plus que pour un investissement dans un bien résidentiel. Vous pouvez espérer une rentabilité nette située entre 5 et 8 %, parce que la majeure partie des dépenses sont mises à la charge du locataire.

Le calcul du rendement

Le rendement d’un local commercial dépend du loyer annuel, qui n’est rien d’autre que le produit par 12 du loyer mensuel. Il se calcule comme pour le logement classique. Il dépend aussi du prix auquel la location ou l’achat du local a été fait. Ainsi, le calcul de la rentabilité brute se fait comme suit :

A lire aussi : C’est quoi un redressement judiciaire ?

(Le quotient du loyer annuel x 100)/le prix d’achat du local.

En ce qui concerne la rentabilité nette, elle prend en compte les impôts payés pour l’année. Notez que les frais payés aux acteurs impliqués dans l’achat du local, que ce soit l’agence, les travaux ou le notaire s’additionnent au prix réel d’achat d’un local commercial.

L’investissement dans un local commercial

Capable de générer un rendement relativement élevé, l’investissement dans un local commercial est tout de même assez flexible. Ici, le locataire loue le local et signe avec vous un contrat de location pour un bail commercial 3-6-9 sur le long terme.

Et même si le locataire prend plus de frais à sa charge, le contrat doit mentionner et répartir toutes les charges entre le locataire et vous, pour plus de sérénité, de sécurité, de rentabilité, et de facilité à changer de mode d’exploitation.

Pour un meilleur rendement du local, n’oubliez pas que le locataire prend à sa charge toutes les taxes associées au local, qu’il s’agisse de la taxe foncière, des charges de copropriété, des frais d’entretien, etc.