Marques de voitures qui tombent le moins souvent en panne : la liste !

Les voitures sont parmi les moyens de transport les plus utilisés en France. Mais lorsqu’elles tombent fréquemment en panne, cela peut devenir très ennuyeux. Il est donc conseillé, lors du choix d’une voiture, d’opter pour une marque qui ne tombe pas souvent en panne. Voici une liste de celles-ci.

La fiabilité des marques japonaises

Les bons résultats, en matière de fiabilité reviennent une fois de plus aux constructeurs japonais et coréens. Ceux-ci ont été publiés dans le numéro du magazine constructeur. Ils occupent sept des dix premières places, emmenés par Lexus (95), Subaru (93) et Toyota (91). Notez que parmi les constructeurs européens, Seat et Dacia se distinguent, avec 85 points chacun, et Skoda, avec 84 points.

A découvrir également : Citadines d'occasion à moins de 3 000 euros : le top 5 des marques

Par type de moteur, sachez que les modèles présentant le moins de pannes sont les voitures hybrides non rechargeables. Selon le rapport, les moteurs à gaz ainsi que les moteurs électriques, ne font pas objet de classement. En effet, ils ne disposent pas encore d’une gamme aussi large de voitures en panne.

Une voiture diesel, la plus fiable

Cependant, le modèle le plus fiable parmi les 523 versions de voitures incluses dans l’enquête est un diesel. C’est la Volkswagen T-Roc 1.6 diesel (version 2017). Deux hybrides suivent, comme la Toyota Corolla 2.0 Petrol (version 2018) et la Lexus IS 2500 (version 2013). Dans la file d’attente, le Renault Espace 1.6 diesel (version 2015) et l’Opel Astra 1.5 diesel (version 2015).

A voir aussi : Comment bien vendre sa voiture sur le bon coin?

Par ailleurs, le conducteur dépense pour l’entretien de sa voiture lorsqu’il l’emmène dans un atelier officiel. Notez que les différences sont, sans aucun doute, significatives. Il faut compter entre 114 et 150 euros par an pour les conducteurs des marques Hyundai, Dacia et Renault. Et, plus de 300 euros par an pour ceux qui possèdent un véhicule Mercedes-Benz, Audi ou Volvo.

Quelles pannes sont plus fréquentes chez les conducteurs

Selon le type de panne, un rapport indique également quelles sont les pannes dont les conducteurs souffrent le plus :

  • 16 % sont des pannes électriques, liées aux batteries, aux fusibles, aux ampoules, aux serrures et aux lève-vitres ;
  • 9 % sont suivies des pannes de freins, telles que les pompes, les disques, les tambours ou les câbles ;
  • 6 % sont liées au système d’alimentation en carburant. C’est-à-dire aux carburateurs, aux pompes à carburant ou aux systèmes d’injection.
  • Le moteur et la direction (amortisseurs, pneus et essieux) représentent 5 % des visites en atelier,
  • Tandis que les pannes liées au chauffage et à la ventilation représentent 4 %.

Par ailleurs, retenez que la panne la plus courante dans les voitures aujourd’hui concerne les composants électriques