Les bienfaits insoupçonnés de la lecture sur notre cerveau

Les bienfaits insoupçonnés de la lecture sur notre cerveau

Les livres sont reconnus comme des sources de connaissance, d’informations et de savoir-être. En effet, ils permettre de découvrir les visions du monde, des idées et des expériences différentes qui enrichissent notre culture générale. En bref, la lecture est un indispensable lorsqu’on souhaite s’améliorer. Zoom sur les bienfaits insoupçonnés de la lecture sur le cerveau.

La lecture améliore la connectivité cérébrale

Le fonctionnement et le développement du cerveau dépendent principalement des connexions neuronales. Celles-ci peuvent être considérées comme de petits ponts reliant un neurone à un autre. Toutes les tâches d’apprentissage accomplis par l’être humain à la naissance dépendent de l’établissement de ces connexions par le cerveau et de la formation de réseaux neuronaux.

Lire également : Les sites touristiques à ne pas manquer lorsque l'on visite la Martinique en voiture

Pour mieux comprendre la complexité de ces réseaux, il faut noter qu’un cerveau mature comprend plus de 100 milliards de neurones ou cellules nerveuses et de plus de mille milliards de cellules de soutien chargées de stabiliser les tissus.

Une séance de lecture génère des millions d’impulsions qui circulent à travers les réseaux neuronaux. En plus, le cerveau crée de nouvelles à chaque page lue. Considérablement stimulé à certaines zones, il devient plus sain et plus performant.

A voir aussi : Le guide des bibliothèques pour enfants à Paris

Moins de stress grâce à la lecture

Des études ont montré que tous nos soucis semblent disparaitre lorsqu’on plonge dans la lecture. En 2009, des chercheurs ont évalué l’impact de la lecture sur le stress d’étudiants suivant un programme rigoureux en sciences de la santé.

D’après les résultats, 30 minutes de lecture ont permis d’abaisser significativement la tension artérielle et le rythme cardiaque et de réduire les facteurs de stress.

La lecture pour prévenir le déclin cognitif

Les bienfaits insoupçonnés de la lecture sur notre cerveau

La lecture est aussi un bon moyen de garder l’esprit actif et stimulé en vieillissant, et des études ont montré qu’elle aide à prévenir divers troubles mentaux. Beaucoup études ont prouvé que les personnes âgées qui lisent des livres au quotidien ont la capacité de maintenir leurs fonctions cognitives, telles que la mémoire et la concentration, sur une plus longue durée.

La lecture redynamise le cerveau

Il peut sembler exagéré de dire que la lecture recâble le cerveau. Selon une étude réalisée par Timothy Keller et Marcel Just, cette pratique modifie positivement le tissu cérébral. C’est de cette manière qu’elle restructure le cerveau.

En améliorant la connectivité et en créant de nouvelles connexions et réseaux neuronaux en permanence, le cerveau est contraint de produire plus de matière blanche pour s’adapter au recâblage. Par conséquent, sa santé est considérablement améliorée.

La lecture optimise la mémoire

En entraînant constamment le cerveau, la lecture optimise la quantité d’informations pouvant être retenues ainsi que la vitesse à laquelle elles peuvent être rappelées.

Le nombre croissant de connexions et de réseaux neuronaux forme un réseau dans le cerveau, ce qui rend la mémorisation et le rappel des informations plus efficaces. Par ailleurs, la lecture peut aussi prévenir ou retarder le déclin cognitif lié à l’âge.

La lecture accroit la capacité d’attention

Dans un environnement au rythme rapide, et avec la multiplication des informations des médias sociaux et des ressources en ligne, notre capacité d’attention semble avoir diminué.

La recherche a prouvé que la lecture active certaines zones spécifiques du cerveau, directement liées à la concentration et à l’ampleur de la capacité d’attention. En activant ces régions, la lecture améliore par la même occasion la capacité de concentration sur les choses importantes.