Comment fonctionne bonus d’une assurance auto ?

Encore appelé le Coefficient de Réduction Majoration (CRM), le bonus-malus occupe une place importante dans une assurance auto. Mentionné sur votre relevé d’information, il vous donne une idée du montant de votre cotisation d’assurance. De quoi s’agit-il en réalité ? Comment fonctionne-t-il ? Comment le calculer ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut sur le sujet.

Qu’est-ce que le bonus d’une assurance auto ?

Le bonus d’une assurance auto est une formule qui participe à la réduction ou à la majoration de la prime d’assurance.  En effet, à chaque échéance annuelle, son sort dépend des sinistres que vous avez causés durant une période de référence. Lorsqu’il y a alors peu ou pas de sinistres, le coefficient de réduction majoration sera réduit. Au cas contraire, celui-ci peut connaitre une augmentation.

A lire en complément : Marques de voitures qui tombent le moins souvent en panne : la liste !

Tous les ans, le CRM s’applique principalement à la prime référence. En d’autres termes, la prime sera déterminée pendant la souscription afin de savoir le nouveau montant que vous aurez à payer. Cela étant, lorsque la CRM baisse, vous bénéficiez d’une réduction de la prime de référence. Aussi, vous aurez la possibilité de payer à moindre coût votre assurance. Mais, en cas d’augmentation du CRM, une majoration s’impose avec à sa suite un coût élevé à payer pour l’assurance.

Quels sont les types de véhicules concernés par le bonus-malus ?

Le bonus-malus concerne essentiellement les véhicules terrestres à moteur. Selon l’article L211-1 du Code des Assurances, ce sont en réalité des véhicules soumis à la circulation sur le sol et pouvant être actionnés grâce à une force mécanique.

Lire également : Où réparer sa voiture électrique ?

Les véhicules exclus sont :

  • Les véhicules et matériels agricoles ;
  • Les véhicules d’intérêts généraux ;
  • Le matériel forestier et des travaux publics ;
  • Les véhicules 2 roues ou 3 roues qui ont 11 kW de puissance ;
  • Les véhicules de collection.

Comment fonctionne et se calcule le bonus d’une assurance auto ?

La référence du bonus-malus est la période de 12 mois consécutifs qui précèdent les 2 mois de l’échéance annuelle du contrat. Par exemple, si vous avez un contrat dont l’échéance est prévue pour le 31 décembre 2022, la période de référence va du 1er novembre 2021 au 31 octobre 2022.

Dès lors, l’assureur applique les règles relatives au bonus-malus. Toutefois, il faut noter l’assureur est le seul à définir la prime de référence. Aussi, cette prime n’est pas statique. Puisqu’elle varie d’un assureur à un autre, vous devez alors prendre le soin de vérifier dans le contrat la prime applicable.

Par ailleurs, si vous souhaitez calculer votre bonus-malus, sachez que votre bonus-malus est égal à 1. Alors, vous le multipliez par 1,25 au terme de la première année s’il y a eu de sinistres responsables. En revanche, lorsque votre conduite a été responsable, le bonus-malus initial sera multiplié par 0,95.