Chevaux fiscaux en chevaux : explications

L’entièreté des informations que contient une carte grise sont d’une grande importance. Mais il est fréquent de se retrouver face à des informations qui ont presque le même nom ou qui semblent être la même chose. C’est le cas du cheval fiscal et du cheval DIN. Même si ces informations ont des noms similaires, elles n’ont jamais la même signification. Retrouvez dans la suite de cet article, l’essentiel à savoir au sujet du cheval fiscal et du cheval DIN.

Chevaux fiscaux et chevaux DIN : Quelle est la différence ?

Bien que le cheval fiscal et le cheval DIN sont deux informations qui semblent dire la même chose, c’est pas du tout le cas. Et même avec un peu d’attention, on peut déjà constater que ces deux informations sont exprimées en des unités différentes sur la carte grise. En effet, le cheval DIN, encore appelé cheval-vapeur est une unité de puissance mécanique, ce qui n’est pas le cas du cheval fiscal. Pour être plus explicite, le cheval DIN est une unité qui sert à calculer la puissance réelle d’un moteur. De même, il s’agit d’une information indispensable dans le calcul de la puissance thermique et même celui de la puissance administrative d’un véhicule (cheval fiscal). Aussi, faut-il noter que cette donnée s’exprime en kilowatt (kW).

A voir aussi : Comment connecter mon téléphone portable à mon imprimante HP ?

Tandis que du côté du cheval fiscal, la première chose qu’il faut noter est qu’il n’est rien d’autre qu’une puissance administrative. C’est une information qui permet de déterminer la taxe d’immatriculation d’une voiture. Le cheval fiscal est également une information capitale pour les assureurs. En clair, il fait partie des paramètres qui entrent en jeu en ce qui concerne la détermination du montant de la prime annuelle. Par ailleurs, il s’exprime en CV.

A lire en complément : Que peut-on fabriquer avec une imprimante 3D ?

Conversion chevaux fiscaux en chevaux DIN : Comment y parvenir ?

Pour réaliser la conversion du cheval fiscal en cheval DIN, il vous suffit de vous baser sur les unités. En effet, l’opération consiste à convertir CV, qui n’est rien d’autre que l’unité du cheval fiscal, en kW. Pour réaliser donc l’opération, il vous faut donc l’équivalence d’un CV en KW. A ce sujet, il faut noter que 1 kW vaut 1,36 CV. Ainsi, 1 CV vaut 1/1,36 kW soit 0,74 kW.

Avec cette équivalence, il ne vous reste qu’à utiliser la règle de trois pour déterminer le cheval réel de la voiture en partant du cheval fiscal. Pour faire simple, vous n’aurez qu’à multiplier le cheval fiscal par 0,74 si vous voulez déterminer le cheval réel ou DIN. En prenant l’exemple d’une voiture de 118 CV, nous aurons : 118 * 0,74 = 87,32 kW donc 87 kW.

Au cas où vous souhaitez avoir le cheval DIN en W, vous pouvez procéder de deux manières différentes. Soit, vous convertissez d’abord le cheval fiscal en kW, puis le multipliez par 1000 ou en partant de l’équivalence d’un 1 CV en W. Pour la dernière méthode, vous devez prendre comme équivalence : 1 CV vaut 1/0,00136 W soit 735,3 W. Toujours en passant par la règle de trois, vous pouvez quitter l’unité CV pour W. En prenant l’exemple d’une voiture de 13 CV, nous aurons : 13 * 735,3 = 9 558,9 W donc 9 559 kW.

Qu’en est-il de la conversion chevaux DIN en chevaux fiscaux ?

Il est tout à fait possible de quitter aussi le cheval DIN pour le cheval fiscal. C’est tout comme la conversion du cheval fiscal en cheval DIN juste que les deux opérations ont des inconnus différents. En effet, pour réussir la conversion, vous devez prendre pour base : 1 kW vaut 1,36 CV. Ainsi, en multipliant le cheval DIN par 1,36, vous aurez le cheval fiscal.

En prenant l’exemple d’une voiture disposant comme puissance moteur 120 kW, nous auront comme puissance fiscale : 120 * 1,36 = 163,2, donc 163 CV.

Par ailleurs, si vous avez le cheval DIN en W et que vous voulez connaitre le cheval fiscal, vous pourrez d’abord le convertir en kW et ensuite procéder à la conversion en CV. Pour passer du kW en W, il vous suffit de diviser la valeur en W par 1000.