C’est quoi le rôle de l’aide-soignante ?

Accueil, confort, hygiène, installation, soutien, encadrement de stagiaires, transfert des patients…L’aide-soignante dispense des soins de la vie quotidienne pour préserver la continuité de la vie, rétablir l’autonomie et le bien-être en collaboration étroite avec son équipe, dont l’infirmier et le médecin. Retrouvez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur son rôle.

Le métier d’une aide-soignante

Une aide-soignante doit être capable d’aider un infirmier ou une infirmière à répondre aux différents besoins de santé des patients. Confrontés donc à la douleur, à la recherche d’une solution à leurs problèmes et d’un apaisement, les patients se tournent vers l’aide-soignante qui doit collaborer avec l’infirmier.

Lire également : Douleur au bas du ventre : Quand une intervention chirurgicale est-elle nécessaire ?

Aussi, l’aide-soignante doit faire preuve :

    A lire également : Naviguer dans le système de santé parisien pour les enfants

  • D’écoute, de toucher, d’humanité et de grandes capacités émotionnelles
  • De savoirs théoriques actualisés
  • De réflexion
  • De capacité à se remettre en question
  • De respect envers les personnes âgées, les personnes soignées, les collèges, les proches, les partenaires de soins, etc.
  • De maitrise de soi en toute situation
  • De retenue et de discrétion
  • De capacités d’adaptation et de travail en équipe

Auprès de qui une aide-soignante exerce-t-elle son métier ?

L’aide-soignante peut exercer dans plusieurs secteurs, que ce soit en établissement ou à domicile. Les profils des personnes dont il peut s’en charger sont divers :

  • Enfants, nouveau-nés, adolescents
  • Personnes âgées ou en perte d’autonomie
  • Personnes en situation de handicap
  • Peuple victime de situations sanitaires exceptionnelles
  • Personnes porteuses de maladies chroniques ou aiguës

Où exerce-t-elle son métier ?

Une aide-soignante peut exercer son métier dans divers endroits. Ainsi, elle peut l’exercer :

  • Dans le secteur social (le centre d’accueil)
  • En clinique ou en hôpital
  • Sur le terrain de catastrophes sanitaires
  • Au domicile des personnes
  • Dans le secteur médico-social.

Quelles sont les missions quotidiennes d’une aide-soignante ?

Intégrée à une équipe de soins, l’aide-soignante réalise les soins de la vie quotidienne sous la surveillance d’un infirmier et coopère avec ce dernier pour la réalisation des soins aigus. Dotée de capacités relationnelles, une aide-soignante participe au bien-être des personnes tout en les soutenant pour leurs gestes de tous les jours. De plus, elle les accompagne dans le maintien de leur autonomie.

Par ailleurs, l’aide-soignante est aussi formée aux techniques et aux règles de sécurité lors des déplacements de ses patients. De même, elle a appris à observer l’état de santé dans le but d’identifier les anomalies et peut donc intervenir selon ses compétences. Par exemple, une aide-soignante est concrètement amenée à :

  • Recevoir, installer et transférer des personnes
  • Adresser des observations par écrit et par oral pour garantir la continuité des soins
  • Participer à la surveillance des fonctions vitales
  • Distinguer le caractère urgent d’une situation pour prévenir les personnes soignantes
  • Collaborer à la réalisation d’animations auprès des personnes.

Les compétences requises pour devenir aide-soignante

Devenir aide-soignante est un choix de carrière qui nécessite des compétences spécifiques. Pour commencer, la patience et l’empathie sont indispensables pour travailler dans ce domaine. L’aide-soignante doit effectivement être capable d’établir une relation de confiance avec les patients et leurs familles.

Une bonne communication verbale et non-verbale permettra à l’aide-soignante de transmettre clairement les informations aux collègues soignants et aux patients, tout en étant attentive aux signaux émis par ces derniers.

L’esprit d’équipe, la capacité à travailler sous pression ainsi que le respect des règles d’hygiène font aussi partie des compétences requises pour exercer cette profession.

Pour pouvoir postuler à un emploi d’aide-soignant(e), il faut avoir suivi une formation diplômante reconnue par l’État. Cette formation peut aller du CAP au baccalauréat professionnel ASSP (Accompagnement Soins Services à la Personne).

La durée de la formation varie entre 6 mois pour le CAP jusqu’à 3 ans pour le bac pro ASSP. Elle se déroule en alternance entre périodes de cours théoriques dans des centres spécialisés et stages pratiques en milieu hospitalier ou maison de retraite notamment.

Les aides-soignantes peuvent ensuite poursuivre leur cursus avec une formation continue afin d’étendre leur champ de compétences ou bien préparer un concours tel que celui d’infirmier(e) afin d’évoluer dans leur carrière.

Le métier d’aide-soignant(e) est donc une profession valorisante qui exige des qualités humaines indéniables, tout en demandant un savoir-faire certain. Si vous êtes à la recherche d’un métier alliant l’humain et le technique, celui-ci peut être fait pour vous !

L’importance du rôle de l’aide-soignante dans le système de santé

L’aide-soignante est un élément clé du système de santé, que ce soit en milieu hospitalier ou dans les maisons de retraite. Elle est effectivement la première personne à entrer en contact avec le patient et c’est elle qui assure une grande partie des soins quotidiens.

En plus d’assurer l’hygiène et le confort des patients, l’aide-soignante joue aussi un rôle important dans leur bien-être psychologique. Effectivement, grâce à sa présence quotidienne auprès d’eux, elle peut repérer rapidement tout signe de détresse morale chez ses patients.

Les aides-soignantes sont donc souvent considérées comme les yeux et les oreilles des infirmiers(ères) qu’elles assistent. Elles peuvent ainsi signaler aux professionnels de santé tout changement significatif dans l’état du patient afin que celui-ci puisse être pris en charge au plus vite.

En travaillant étroitement avec les autres membres de l’équipe soignante (infirmiers(ères), médecins), elles participent activement à la coordination des soins prodigués aux patients. Leur travail permet ainsi une prise en charge globale et efficace du patient.

Mais leur rôle ne s’arrête pas là ! Les aides-soignantes font aussi office d’interface entre les patients et leur famille. Grâce à leur relation privilégiée avec ces derniers, elles peuvent apporter des informations sur l’état physique ou moral du patient afin de rassurer ses proches durant son séjour hospitalier.

Pensez à bien souligner la polyvalence dont doivent faire preuve les aides-soignantes. Elles doivent effectivement être capables de s’adapter à toutes les situations, qu’il s’agisse de prendre en charge des patients atteints de pathologies lourdes ou bien d’accueillir des patients dans le cadre d’un examen médical.

Le rôle de l’aide-soignante est donc essentiel au bon fonctionnement du système de santé et sa présence quotidienne auprès des patients participe activement à leur guérison ou bien tout simplement au maintien de leur qualité de vie.