Bouées de balisage: tout ce qu’il faut savoir

Les bouées de balisage sont pour les navigateurs ce que sont les panneaux de signalisation pour les conducteurs terrestres. Elles visent à faciliter la navigation et à sécuriser les marins. Variant selon la couleur et le voyant, elles se déclinent sous différents types et s’installent au niveau des zones de navigation. Mais, de quoi s’agit-il concrètement ? Quels sont les types de bouées existants ? Les détails dans cet article.

Qu’est-ce qu’une bouée de balisage ?

Encore appelée bouée de navigation, la bouée de balisage est une aide à la navigation. Mise en place par la Garde côtière, elle vise à orienter les opérateurs de la marine marchande. Elle s’avère également très utile pour les plaisanciers sur les eaux. En effet, dans la pratique, les bouées de navigation avertissent de la présence d’obstacles ou de dangers. En outre, ce sont des outils qui indiquent aux navigateurs le chemin le plus sécuritaire à suivre. Ils servent d’ailleurs de repères pour déterminer une position sur l’eau. À ce titre, il est recommandé de s’y référer pour trouver le bon trajet, notamment vers la destination préalablement choisie. Les bouées de balisage ou de navigation sont alors des moyens par excellence pour la sécurité de la navigation.

A lire en complément : Que peut-on fabriquer avec une imprimante 3D ?

Quels sont les types de bouées de navigation ?

Il existe plusieurs types de bouées de navigation. Parmi ceux-ci, on retrouve :

Les bouées latérales

Les bouées latérales servent à indiquer les côtés d’un chenal. L’explication qu’on leur apporte varie selon qu’on navigue vers l’aval ou l’amont. Comme bouées latérales, on retrouve :

A découvrir également : Quelle est la fortune de Just Riadh ?

  • La bouée de navigation bâbord: elle indique le côté gauche d’un chenal, soit en se rendant vers l’amont. De couleur verte, elle dispose d’un haut plat ;
  • La bouée de navigation tribord : elle indique le côté droit du chenal, notamment en allant vers l’amont. Avec sa couleur rouge, on la reconnait à travers la lettre et le chiffre pair qu’elle porte ;
  • La bouée de bifurcation: elle désigne un embranchement vers l’amont du chenal. Elle donne le côté du chenal principal ou préféré.

Les bouées spéciales

Parmi les bouées spéciales, on a :

  • Les bouées d’avertissement: de couleur jaune, elles informent les croisiéristes de la présence de dangers. On les retrouve par exemple au niveau des régates et des zones à tir ;
  • La bouée de mouillage : elle est utilisée pour baliser le périmètre d’une zone de mouillage. Avec son ancre noire, elle est jaune ;
  • La bouée de renseignements: à partir de symboles ou de mots, elle donne au navigateur des indications d’intérêt.

Combien coûte une bouée de balisage ?

Le prix des bouées de balisage varie en fonction de leurs types. Une bouée de 1,25 m de taille par exemple peut être vendue à 100 € en moyenne. Outre la taille, le coût de l’équipement dépend de l’usage qui lui est réservé. Si vous souhaitez avoir des bouées de balisage pour le marquage des plages par exemple, prévoyez 65 € au minimum. Pour une bouée de signalisation de danger isolé en revanche, vous débourserez entre 150 et 450 €. Ce sont autant de critères à prendre en compte lors de vos achats.

Comment sont utilisées les bouées de balisage ?

Les bouées de balisage sont utilisées pour des raisons différentes. Leur premier rôle est d’assurer la sécurité en mer, notamment dans les zones à forte circulation de navires ou les zones dangereuses telles que les récifs et les bancs de sable. Elles servent aussi à limiter l’accès aux zones protégées comme les réserves naturelles marines.

Dans le cadre des activités nautiques, ces équipements permettent une meilleure gestion du trafic sur l’eau lors des compétitions sportives ou encore lorsqu’il y a une forte affluence touristique sur la plage.

Elles facilitent la navigation en indiquant aux usagers de la mer leur position ainsi que celle des autres bateaux présents dans cette zone. Cela aide aussi bien les débutants que les professionnels à se repérer facilement et à éviter tout danger potentiel.

Il existe plusieurs types de bouées en fonction de leurs fonctions. Les plus courantes sont celles qui signalent un obstacle sous-marin. D’autres modèles peuvent être utilisés pour indiquer le sens du courant marin ou encore délimiter une zone interdite au mouillage, par exemple.

Une chose est sûre : quelle que soit leur utilité première, il appartient à chaque utilisateur d’avoir un comportement responsable et respectueux quant aux consignes mises en place par ces dispositifs.

Comment entretenir et réparer une bouée de balisage ?

Les bouées de balisage sont soumises aux éléments environnementaux, tels que les vagues, le vent et la corrosion due à l’eau salée. Pour cette raison, pensez à bien nettoyer régulièrement les bouées en utilisant une brosse douce et de l’eau savonneuse afin d’éliminer tout dépôt ou accumulation d’algues. Pensez également à vérifier les parties qui ont été arrachées, il peut être possible de les fixer avec du matériel spécifique tel que du mastic epoxy marin ou encore du ruban adhésif haute résistance.

Veillez à faire appel à un professionnel qualifié pour réaliser toute réparation sur une bouée. Cela permettra non seulement d’avoir l’assurance que le travail a été bien fait mais aussi que toutes les normes en vigueur ont été respectées pour assurer la sécurité des usagers maritimes.

Rappelons qu’une bonne maintenance prolongera considérablement la durée de vie utile des bouées de balisage et réduira les coûts associés à l’acquisition de nouveaux équipements.